Food

Une soirée au Rech, côté mer, les pieds sur terre.

2 décembre 2017

« – On se fait un resto pour l’occasion ?

– Excellente idée !

– Le Jules Verne, ça vous tente ? »

S’ils y proposent un drive in sur le plancher des vaches, pourquoi pas ? C’est ainsi que mon vertige incontrôlable m’a fait refuser une invitation au Jules Verne. Foutu vertige ! Le Jules Verne quoi ! Deuxième étage de la Tour Eiffel. Une étoile au Guide Michelin. Un lieu mythique qui rassemble mon amour pour Paris, pour la cuisine et pour les expériences hors du commun. Mais je n’ai pas pu, je n’ai pas su, c’était au-dessus de mes forces.

En attendant de soigner cette peur qui me pourrit la vie, nous avons atterri au Rech, autre adresse parisienne de Monsieur Ducasse.

restaurant rech paris

 

Les lieux. 

C’est tout près des Champs Elysées. Mes pieds chaussés de talons de 10 cm n’étaient pas vraiment du même avis lorsqu’on a décidé d’aller d’abord boire un cocktail au Georges V…en se trompant de chemin. Plus de place au bar du Georges V, on fait escale à côté au Prince de Galles, où j’espère secrètement croiser Stéphanie Le Quellec.

Les heures Prince de Galles Paris

 

Un délicieux cocktail plus tard, on reprend notre promenade vers le Rech. Finalement, on est quand même à 1,6 km du restaurant. Dites les gars, faut pas rire…on va être en retard insiste la nana hyper ponctuelle mais surtout en hyper talons ! Heureusement, les taxis ne manquent pas à Paris. Note pour plus tard : ne jamais se faire prendre en charge devant le Georges V. Trop cher. Vraiment.

Accueillis comme des prince(sse)s au restaurant, nous empruntons un magnifique escalier pour prendre place à l’étage, dans une salle sobre, dont les stores orientables en bois blancs vous donnent presque l’impression d’être au bord de mer. Tables joliment décorées, habillées par une vaisselle designée par le céramiste belge Pieter Stockmans. Bienvenue au Rech, restaurant de poisson depuis 1925, repris par Alain Ducasse en 2007.

La carte.

Pas de chichi, on choisit le menu signature. Cinq plats annoncés sans fioriture. Pas de lit de machin chose ou de croquant à la mode.

Restaurant rech Paris

 

Comme à l’accoutumée, les mises en bouche ouvrent le bal. Pickels de légumes guacamole et maquereau. Très simple. À vue d’oeil seulement, car j’ai galéré pour manger ces légumes dignement avec la fourchette adéquate.

 

Restaurant Rech Paris

 

La première entrée fait la sienne de manière remarquable. Belle assiette. Un poulpe hyper tendre et un artichaut artistique.

 

Restaurant Rech Paris

 

Si l’intitulé était simple, les noix de Saint-Jacques et potiron sont la preuve que la bonne cuisine n’a pas besoin d’apparat. Inutile de préciser que la cuisson des Saint-Jacques est parfaite. Je lèche l’assiette ou pas ?

 

Restaurant Rech Paris

 

Le plat de résistance ne me fera quant à lui pas craquer. Si le morceau de poisson généreux est délicieux, je regrettais l’amertume des chicons. Pardon, des endives, Paris oblige.

Si le fameux Camembert de Rech ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, il en est tout autrement pour le dessert. Composition poire / châtaigne. Inhabituel. Si les desserts trouvent rarement grâce à mes yeux, celui-ci m’a conquise. Par sa jolie présentation d’une part, mais par son mélange de saveurs et textures d’autre part. On ne peut toujours pas lécher son assiette ?

 

Restaurant Rech Paris

 

Le service.

Dès votre arrivée, l’accueil est à la hauteur du nom. Beaucoup de personnel, parfois un peu trop. Parfois un peu trop pressé aussi. Les quatre premières assiettes se sont enchaînées à une vitesse folle. Ma coupe de champagne apéritive était encore face à moi après la première entrée. Oui oui, après. Cette rapidité a d’ailleurs créé un décalage entre les assiettes et les vins associés.

Cette soirée nous laissera tout même un magnifique souvenir. La mémoire a cette faculté de retenir principalement les bons moments. On est à Paris, les Champs, le Georges V, Alain Ducasse, les Galeries Lafayette.

Paris, tu me manques déjà. À très bientôt. Promis.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Pin It on Pinterest

Share This