Mood

Le concept de la femme-objet

1 mai 2017

Ce matin, au petit-dèj, en scrollant mon feed Instagram, j’ai failli m’étouffer avec mon croissant en découvrant une photo. Alors peut-être que je ne devrais pas avoir mon smartphone en main en déjeunant, je vous le concède. Ou peut-être y a-t-il des images qui peuvent vraiment me mettre de mauvaise humeur.

Voici donc la photo coupable de mon étouffement:

 

Il s’agit d’une photo prise lors de l’événement Proeft, qui se tenait ce WE à Anvers. On y voit le chef Nick Bril, du restaurant doublement étoilé « The Jane », dresser son plat sur le corps nu de Marisa Papen. Donc la 1ère question qui me vient à l’esprit à ce moment même où j’essaie de reprendre ma respiration est: pourquoi ?

La nourriture est-elle meilleure sur un corps nu ?

Pourquoi utiliser cette femme (même si elle a accepté le job et est payée pour ça) comme un objet ?

Parce qu’il s’agirait d’art ? Certains répondront peut-être celà…Alors pourquoi uniquement une femme-assiette ? Où est Monsieur-Plateau ?

Ça partait pourtant d’un bon sentiment

Le but de cette « démonstration » était de sensibiliser sur la problématique des déchets en plastique. Intention plus que louable…Ils ont donc appelé cela « Nothing beats nature » pour montrer qu’il y a toujours des alternatives au plastique jetable…SERIOUSLY ? Ils ne pouvaient pas prendre un tronc d’arbre ? Ou tresser des feuilles d’arbre ? Car qui se rappellera dans une semaine que la protection de l’environnement était l’objet du spectacle ? Le sujet de départ était bon, mais comment ont-ils pu atterrir à cette représentation de la femme ?

Qu’il s’agisse d’une idée du chef, ou de l’organisation Proeft, qu’est-ce qui s’est passé dans leurs têtes pour se dire « Ça c’est une super idée « . « Prenons un beau modèle, et transformons cette femme en support culinaire ! »

Ne vous y trompez pas: je n’ai rien contre la nudité. C’est le fait de transformer cette femme en objet qui me dérange. C’est ce qu’on appelle l’objectivation. Sur Wikipédia, vous en apprendrez plus sur l’impact de cette objectivation,  qui a lieu lorsque le corps d’une femme, les parties de son corps, ou ses fonctions sexuelles sont séparées de sa personne, réduites au statut de simple instrument, ou considérées comme si elles étaient en mesure de la représenter. Plus souvent visible dans la publicité, voici que ce phénomène s’invite dans un événement culinaire. Vous connaissez ma passion pour la bouffe et je serais prête à beaucoup de compromis, mais pas celui-là.

Et donc, toujours énervée depuis ce matin et avant d’écrire cet article, je suis allée lire quelques articles de presse. Mince, ils semblent applaudir des deux mains.

Il n’y a vraiment que moi que ça choque ?

 

 

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Marion 1 mai 2017 at 22 h 14 min

    En général, oui je suis choquée par l’objectivation. Mais là, il s’agit clairement d’une adaptation de Nyotaimori, un rituel japonais qui consiste a présenter les sushis sur le corps d’une personne, homme ou femme. Il n’y a rien d’érotique ni d’objectivant dans le fait de reprendre ouvertement cette tradition.

    • Reply Garance 2 mai 2017 at 8 h 58 min

      Bonjour Marion, merci pour le partage de ton avis. Je ne connaissais pas le nom de cette tradition, mais pour le peu que j’ai déjà pu en lire, l’origine de cette tradition reste floue. Son pendant masculin, le nantaimori est beaucoup plus rare. Le fait que ce soit une tradition ne justifie en rien l’objectivation de la femme. De plus, la culture japonaise est très différente de la nôtre…Les commentaires sous les photos (« Est-ce possible de garder l’assiette », « Je voudrais être le lave-vaisselle ») sont bien éloignés des sushis et de la représentation artistique. La volonté des organisateurs n’était pas d’insulter les femmes et leur intention de sensibiliser aux déchets plastiques est louable…Mais il y avait tellement d’autres manières de le faire, sans utiliser une femme nue et une tradition très discutable. Je te souhaite une belle journée et encore merci pour ton avis.

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pin It on Pinterest

    Share This