Food

Le Mont-à-Gourmet, maison gourmande depuis 2002.

3 juillet 2018

J’ai longtemps cherché les mots pour vous parler de mes visites au Mont-à-Gourmet. Et puis j’ai ouvert le Gault et Millau. Ils avaient réussi à poser parfaitement mes impressions sur papier. Venez, je vous emmène découvrir une adresse prometteuse et ses chefs sympathiques.

Le Mont-à-Gourmet, restaurant gastronomique.

Située en plein centre de Gouy-lez-Piéton, cette adresse gourmande vous accueille dans un cadre moderne et chic. Grâce à la météo favorable, nous avons eu la chance de passer le repas entier en terrasse, profitant du soleil couchant et d’une belle soirée d’été.

Mont-à-Gourmet

Gaufre au sarrasin et nougat de chèvre de la fromagerie des Saules.

 

Si le restaurant existe depuis 2002, il profite d’une nouvelle jeunesse depuis qu’Arnaud Hamoline a succédé à son papa, rénové entièrement le restaurant et embarqué Nicolas Tournay dans cette aventure.

De ce duo talentueux, le Gault et Millau dit entre autre : «  Un vent de fraîcheur souffle sur cette adresse de référence, où, tant en salle qu’en cuisine, on affiche une réelle volonté de progresser. Dès que le chef aura trouvé l’harmonie entre créativité et équilibres visuel et gustatif, on pourra même envisager de coiffer une toque supplémentaire ».

Mont-à-Gourmet

Les mises en bouche : Crème de courgette,
maki de bourrache et maquereau, œuf toqué au parmesan.

 

Personnellement, j’y suis allée en octobre (2017) et en juillet (2018). Deux visites, c’est peu pour juger de l’évolution d’un restaurant, mais j’ai préféré mes assiettes lors de cette deuxième soirée. Des assiettes joliment et finement décorées, des mariages de saveurs harmonieux et…du végétal et du local !

En salle, le service est chaleureux et attentionné mais manque parfois d’assurance et de précision.

Pourquoi y aller ?

Choisir le Mont-à-Gourmet, c’est l’assurance de découvrir des produits de qualité, locaux dès que possible, travaillés avec créativité et passion.

Mont-à-Gourmet

Biscuit de printemps :
Burrata/Jambon sec/Artichaut/Herbes du jardin

 

Les deux chefs sont modernes, sans n’être qu’un slogan. Ils ont compris que les attentes des gourmands évoluent et que le cadre entrée poisson / plat viande / dessert et vins à gogo est dépassé. Ainsi, ils vous proposent par exemple une carte végétale et une sélection de boissons sans alcool qui s’accordent avec votre menu.

 

Mont-à-Gourmet

Retour de pêche :
Petits pois/Citron confit/Asperge blanche/Jus de céleri émulsionné

 

Niveau budget, un menu découverte vous est proposé à 37 euros. Pensez également à eux pour vos formules business le midi à 30 euros en trois services. Côté pratique, vous trouverez toujours à vous y garer facilement.

 

Mont-à-Gourmet

Asperges de Liberchies :
Langoustine/Lard confit/Girolles…

 

Enfin, je vous invite à suivre leur actu sur leur page Facebook, car ils débordent d’idées plus que sympas. Des samedis jeunes gourmands, présentation de leurs producteurs ou encore une rencontre gastronomique et nature : Arnaud et Nicolas vous emmènent dans leur univers. Et croyez-moi, rencontrer ces deux-là est une promesse de discussions passionnées et mémorables.

Je conclus cet article en vous disant que ce dessert : fruits rouges, glace au babeurre et croquant de je ne sais plus quoi (Nicolas, Arnaud, si vous me lisez, n’hésitez pas à me renseigner), c’était juste un délice !

Mont-à-Gourmet

Invitation presse.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This